lundi 25 novembre 2013

Trucs et astuces du remplaçant - 2

URSSAF quand tu nous tiens....

- Si vous êtes titulaire d’un doctorat en médecine, vous devez régler les cotisations personnelles d’allocations familiales et d’assurance maladie à l’Urssaf, et de retraite à la CARMF.

- Si vous êtes étudiant (non thésé), vous devez régler les cotisations personnelles d’allocations familiales à l’Urssaf mais votre affiliation au régime d’assurance maladie des médecins conventionnés ne prendra effet qu’après 30 jours de remplacement consécutifs ou non, donc déclaration obligatoire à partir du 31ème jour de remplacement..

- Demande d’immatriculation de l'URSSAF de son lieu de résidence qiu peut être déposée sur place, envoyée par courrier ou effectuée par Internet.

- L’Insee attribue un numéro d’identification unique par établissement : le Siret (14 chiffres). Ce numéro se compose du Siren (identification de l’entreprise) et du Nic (identification de l’établissement).

- Depuis janvier 2013, pour prendre contact avec l' Urssaf vous devez composer le 3957 (0,118 € TTC/min), puis indiquer les deux premiers chiffres du code postal de votre département pour être orienté vers l’Urssaf qui gère votre dossier.

- Assistance téléphonique aux services en ligne Urssaf 0811 011 637, http://www.urssaf.fr

- Les 2 premières années paiement forfaitaire : mettre de coté 40% de vos rentrées pour le rattrapage à n+2

- Paiement par chèque au début car la mensualisation risque de continuer à être prélevée en cas de fin d'activité.

- Prévoir un chèque le 5 aout car si vous êtes en vacances, vous aurez une mise en demeure te des indemnités de retard. des votre retour de vacances, si vous avez loupé la date d'échéance, faites rapidement un courrier en recommandé avec accusé réception pour justifier votre absence et donc votre retard.

- Vérifier systématiquement les montants demandés car l'URSSAF se trompe régulièrement. Ne pas hésiter à les appeler.

jeudi 7 novembre 2013

Trucs et astuces du remplaçant - 1

- retrouver tous ses diplômes (médecine, inscription à l'ordre, diplôme de spécialité) et en faire des photocopies.

- inscriptions à l'URSSAF, CARMF (une fois thésé), Ordre des Médecins ( n° RPPS ancien ADELI)

- adhésion à une Association de Gestion Agrée (AGA)

- au début payer par chèques : ne pas se faire mensualiser (en calculant le revenu prévisionnel) car en cas de désengagement, c'est la galère pour arrêter les prélèvements automatiques.

- avoir une assurance civile et professionnelle

- ouvrir un compte courant à usage professionnel séparé du compte courant du quotidien (voire un compte professionnel mais souvent très cher)

- quelque soit le montant de la rétrocession d'honoraires perçus, mettre de coté systématiquement 40% de la somme pour payer les charges à n+2 (les honoraires perçus sont en brut), les 2 premières années ont un tarif forfaitaire

- faire des frais professionnels : voiture, téléphone, matériel médical, revues, mutuelle, complémentaire santé, placement retraite, internet, frais de représentation, formation, repas de proximité

- livre de comptes ou logiciel de comptabilité ou comptable (mais souvent cher pour le peu de trésorerie)

- établir un contrat de remplacements