dimanche 22 mars 2015

Découverte du mécanisme a l'origine de la perte de mémoire liée au vieillissement?


Les pertes de mémoire et les trous de mémoire ne sont pas nécessairement liés à la démence ou la maladie d’Alzheimer, mais peuvent aussi avoir des causes liées au vieillissement. Des scientifiques américains ont utilisé des drosophiles pour en rechercher la raison. 
Selon leurs résultats, qui ont été publiés dans « The Journal of Neuroscience », la cause est la perte de connectivité entre deux ensembles de neurones.
Les chercheurs de l’Institut de recherche Scripps (The Scripps Research Institute, TSRI), à Jupiter en Floride, ont examiné la mémoire olfactive chez la drosophile. Lorsqu’une odeur est associée à un léger choc électrique, les mouches développent en général une mémoire à court terme et à moyen terme ainsi qu’une mémoire à long terme.
En utilisant l’imagerie cellulaire en temps réel pour surveiller les changements dans l’activité des neurones de drosophiles âgées avant et après l’apprentissage, l’équipe a constaté des défauts structurels de connectivité entre deux ensembles de neurones, les neurones médians jumelés dorsaux et les neurones des corps pédonculés. Ces défauts ont empêché la formation de mémoire à long terme.
« Maintenant que nous savons que la perte de mémoire à long terme est un problème de connexion, pour améliorer la mémoire, nous allons devoir songer à des moyens de rétablir ces connexions », a déclaré le directeur de la recherche, Ronald Davis.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire