mardi 28 avril 2015

Découverte d’un « nœud du sommeil » dans le tronc cérébral



Des chercheurs américains ont découvert un second « nœud » essentiel pour induire le sommeil profond dans le cerveau des mammifères. Il est situé dans le tronc cérébral. L’étude a été publiée dans la revue « Nature Neuroscience ». 



Dans une étude animale, l’équipe de l’Université de Harvard (Boston, Massachusetts) et del’Université de Buffalo (New York) ont découvert que la zone parafaciale (parafacial zone, PZ) du tronc cérébral régule environ la moitié de toutes les activités du cerveau qui favorisent le sommeil. Un type spécifique de neurone, le neurotransmetteur appelé acide gamma-aminobutyrique (gamma-aminobutyric acid, GABA), est responsable du sommeil profond. 
Les chercheurs ont utilisé une méthode très élaborée pour contrôler spécifiquement les neurones GABA. Ils ont introduit un virus dans la PZ qui exprime un récepteur spécialement conçu pour les neurones GABA, mais qui n’altère pas la fonction cérébrale par ailleurs. « Lorsque nous avons activé les neurones GABA dans la PZ, les animaux sont rapidement tombés dans un sommeil profond sans l’aide de sédatif ou de somnifère » a expliqué l’auteur principal Patrick Fuller de l’Université de Harvard. 
La manière dont les neurones interagissent avec les autres régions cérébrales qui favorisent le sommeil et l’éveil doit encore faire l’objet de recherches. Les chercheurs espèrent toutefois que ces résultats auront des effets encourageants sur le traitement des troubles du sommeil et le développement d’anesthésiques plus sûrs.
Univadis

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire