lundi 13 avril 2015

En médecine générale 1.000 personnes environ disparaissent chaque année dans la nature?

Entre 2004 et 2010, sur les 19.625 postes d'internat ouverts en médecine générale, seulement 9.090 médecins ont été qualifiés de spécialistes par l'Ordre
Et parmi ceux-ci, ils ne sont que 5.503 à exercer finalement en libéral, en cabinet ou avec le statut de remplaçant. Soit seulement 28% de la cohorte initiale, note  Le Quotidien du Médecin, en présentant une infographie détaillée de ce "phénomène de fuite", comme le qualifie le Dr Bouet, président du Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom). 
"Comparativement aux autres filières, la 'perte' en médecine générale entre les postes ouverts aux ECN et l'installation est énorme et unique", confirme le Pr Robert Nicodème, président de la section formation et compétences à l'Ordre.
 "Dans les autres spécialités, il y un écart d'environ 10% entre les postes ouverts et les inscriptions définitives à l'Ordre. En médecine générale, 1.000 personnes environ disparaissent chaque année dans la nature. Nous ne savons pas vraiment où ils sont". "Nous alertons depuis des années les pouvoirs publics sur l'urgence d'agir, la médecine générale est une porte ouverte vers d'autres spécialités", ajoute le Dr Matthieu Calafiore, président du Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG).
https://www.docndoc.fr/

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire