samedi 29 août 2015

Le pontage gastrique augmente la dépense énergétique gastro-intestinale



Le pontage gastrique augmente la dépense énergétique gastro-intestinale
Des chercheurs suédois ont identifié un mécanisme qui explique pourquoi le pontage gastrique conduit souvent à une perte de poids durable. D’après leurs résultats, l’intervention réduit non seulement l’apport calorique, mais augmente aussi la dépense d’énergie lors de la digestion. L’étude a été présentée dans la revue « PLOS One ».
Les scientifiques de l’Université de Göteborg ont examiné les patients dans une chambre métabolique avant l’intervention de pontage gastrique et jusqu’à deux années après. Les patients ont passé 24 heures dans la chambre. À leur grande surprise, les scientifiques ont constaté que l’intervention augmentait la dépense d’énergie du tractus gastro-intestinal après un repas à tel point que cela contribuait à la perte de poids à long terme.
« Certaines portions de l’intestin grêle deviennent plus actives et nécessitent davantage d’énergie après un pontage gastrique », explique l’auteure principale, Malin Werling. « Par conséquent, le sang absorbe moins de nutriments pour les stocker sous forme de graisse. On pourrait dire que les personnes brûlent des calories en mangeant. »
Selon les auteurs de l’étude, des études supplémentaires sont nécessaires pour identifier les mécanismes spécifiquement responsables de l’augmentation des besoins en énergie liés à la digestion après un pontage gastrique. Il pourrait être possible à l’avenir de renforcer ce processus avec des médicaments, en réduisant ainsi la fréquence des interventions de pontage gastrique

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire