dimanche 30 août 2015

Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de gale



Conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de gale
La gale est une pathologie infectieuse liée à un parasite, le sarcopte. Il existe une recrudescence liée à une importante précarité, notamment chez les migrants. Cette recrudescence est à l’origine de ces recommandations.
  • Epidémiologie 
  • Diagnostic
  • Traitement ACARICIDE
  • Mesures associées
  • Cas particulier de la forme hyperkératosique 

1. Epidémiologie
Incidence en augmentation de 10% depuis 2002
Taux de transmission peu élevé sauf dans certaines circonstances (promiscuité /précarité)
Contagiosité par voie indirecte faible (car charge parasitaire faible) sauf dans les gales hyperkératosiques
2. Diagnostic
Deux formes : gale commune et gale hyperkératosique
  • Gale commune : diagnostic clinique
- Notion de contage
- + Prurit à recrudescence nocturne
- + Localisations caractéristiques des lésions cutanées
  • Diagnostic parasitologique difficile sauf dans les gales hyperkérasotiques 
- Examen direct dans les formes communes : sensibilité=46%
- Dermatoscopie : excellent outil diagnostic
 
  • Nécessité d’une preuve parasitologique en cas de :
- Gale hyperkératosique ou profuse
- Épidémie en collectivité
3. Traitement ACARICIDE
Plusieurs choix de traitements sans niveau de preuve suffisant pour recommander l’un ou l’autre. 
  • Pharmacologie : neurotoxique sur les sarcoptes
 Traitement oral
Ivermectine (Stromectol*)
Traitement local 
Benzoate de Benzyl (Ascabiol*)
- Simplicité d’administration
- Bonne tolérance
- Absence de contre-indication majeure
- Remboursement par la sécurité sociale
- Plusieurs applications successives
- Risque de mauvaise observance
- Non remboursé par la sécurité sociale




  • Arguments pour proposer une 2e administration à 1 semaine (hors AMM, donc demander l’ATU) :
- Inefficacité des traitements sur les formes larvaires
- En cas de dose unique taux de succès clinique insuffisant
- Schéma de référence dans les pays anglo-saxons
4. Mesures associées
  • Traitement de l’entourage
- contact cutané prolongé uniquement en cas de gale commune
- + personne vivant sous le même toit pour gale hyperkératosique
  • Désinfection du linge et de l’environnement
-  Linge utilisé dans les 72 dernières heures (gale commune) ou dans les 10 derniers jours (gale hyperkératosique) 
- Pour toutes les personnes vivant sous le même toit
- Conditions : lavage à la machine à 60°C ou utilisation d’un acaricide.
- Respecter un délai de 12 heures avant de pouvoir réutiliser la literie
  • Traitement de l’environnement 
- Nettoyage simple pour les formes communes
- Pulvérisation d’un acaricide indispensable si gale croûteuse
Signalement des gales survenant dans les établissements de santé
 
5. Cas particulier de la forme hyperkératosique 
  • Prise en charge en milieu spécialisé
Isolement contact strict
Traitement kératolytique
Traitement oral ET local toutes les semaines jusqu’à négativation des prélèvements parasitologiques
La gale est une pathologie infectieuse de diagnostic clinique. Le traitement scabicide se fait par voie orale ou en topiaues. Il faut absolument traiter l’entourage et l’environnement sous peine de récidive. La gale est considérée comme une infection sexuellement transmissible et un bilan IST doit donc être réalisé.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire