jeudi 1 octobre 2015

SFAR 2015 : Des consignes préopératoires envoyées par SMS, pourquoi pas...



SFAR 2015 : Des consignes préopératoires envoyées par SMS, pourquoi pas...

Congrès de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation
L'appel téléphonique du patient le jour précédant (J-1) une intervention de chirurgie ambulatoire (CA). permet de préciser les consignes préopératoires et l'heure de convocation. A l'hôpital Saint-Antoine (Paris) des patients programmés en CA, majeurs, francophones, possesseurs de téléphone portable, et sans trouble cognitif, ont été inclus dans une étude et assignés à un groupe « Appel » bénéficiant de l'appel téléphonique (n = 301) et un groupe « SMS » d'un protocole automatisé (n = 298), tous deux émis à J-1.
Les consignes préopératoires ont été mieux respectées dans le groupe SMS que dans le groupe Appel. Pour 3 patients sur 4 (74,5 %) du groupe SMS, aucun dysfonctionnement dans la prise en charge n'a été rapporté versus 6 sur 10 (61,1 %) dans le groupe Appel (p < 0,001). Globalement, les dysfonctionnements relevés étaient les suivants : annulation à J0 (4 % [SMS] vs 4 % [Appel]), retard de plus de 30 minutes (1 % vs 10,3 %), patient non à jeun (11,7 % vs 15,3 %), douche non prise (0,3 % vs 0 %), ongles non coupés (6,7 % vs 12 %) ou non retrait des bijoux/vernis (3,7 % vs 4,7 %). Par ailleurs, la majorité des patients (89 %) étaient satisfaits par ces deux modalités de rappel.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire