mercredi 23 décembre 2015

Une clinique anti « gueule de bois »

Une clinique anti « gueule de bois »

En Australie, une nouvelle proposition de soins fait polémique ! Une clinique privée de Sydney propose depuis peu un traitement qui permet de se remettre rapidement d'une « gueule de bois ».
Cette cure s'adresse en priorité aux actifs qui do
ivent être opérationnels pour reprendre le travail au lendemain d'une soirée bien arrosée. Pour cela, ils devront prévoir dans leur emploi du temps de faire une petite halte dans l'établissement, où ils recevront une perfusion hydratante en intraveineuse associée à un cocktail de vitamines. Ce traitement dure une demi-heure pour un coût de 100 euros. Autant dire que la formule s'adresse à des catégories socioprofessionnelles aux revenus conséquents. Deuxième offre à 130 euros : une perfusion plus importante (2 litres), complétée par une thérapie à base d'oxygène.
De nombreuses voix dénoncent un traitement susceptible d'encourager et de banaliser la consommation excessive et régulière d'alcool. Au Royaume-Uni pays particulièrement touché par le phénomène du « binge drinking », un récent sondage révélait qu'un demi-million de personnes (sur 31 millions d'actifs) arrivent parfois au travail avec la « gueule de bois ». Pour les gens concernés, cette situation se produit en moyenne trois fois par mois !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire