dimanche 13 mars 2016

De Kigali à Bordeaux, des drones pour livrer des médicaments

De Kigali à Bordeaux, des drones pour livrer des médicaments

Kigali, le mardi 8 mars 2016 - Le Rwanda, l'un des pays africains le plus en pointe sur les nouvelles technologies, vient de signer une convention de partenariat avec l'entreprise américaine Zipline qui prévoit la mise en service d'un système de livraison autonome de médicaments à travers tout le pays grâce à l'utilisation de drones. Ces engins volants sans pilote issus de la technologie militaire sont en effet capables, selon leur modèle, d'embarquer plusieurs dizaines de kilos de matériel et de les acheminer à des centaines de kilomètres de leur point de départ.
Très éloignée des problématiques de renforcement des capacités du système de santé publique du « pays des mille collines », la ville de Bordeaux est pourtant en passe de tenter une expérience similaire. Si le contexte entre ces deux exemples relève bien de priorités différentes en amont, la finalité et sa réalisation en tous points similaire laissent penser qu'une révolution technologique d'ampleur internationale est bien en marche dans le domaine du transport des produits de santé.
Plus rapide, moins coûteux et plus respectueux de l'environnement
Révélée par le site spécialisé Afrique ITNews, l'expérience rwandaise s'inscrit dans le Plan d'urbanisme intelligent « Rwanda 2020 » qui vient d'être approuvé par le gouvernement. Les tests qui devraient débuter dès le mois d'octobre de cette année s'appuieront sur une flotte de drones dédiés à l'approvisionnement en produits médicaux des nombreux dispensaires situés dans des zones difficiles d'accès en raison d'un relief accidenté et d'infrastructures routières parfois défaillantes. Le premier déploiement devrait s'établir dans le district de Muhanga, situé à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la capitale Kigali, et concerner un approvisionnement régulier en médicaments et produits sanguins.
Sur les bords de la Garonne, c'est l'entreprise Flash Biologistic, division santé de la société Flash créée à Metz en 1981, et spécialisée dans le fret terrestre, naval et aérien, qui va utiliser des drones, dès cet été. Des vols de test vont être effectués dans un rayon de 6 à 7 kilomètres autour du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux, partenaire de l'expérience. Dans un entretien accordé au quotidien régional Ouest France, Diego Cerutti, codirecteur de la branche santé de Flash, explique que cette nouvelle technologie de transport a été réfléchie pour répondre à « la demande de clients qui veulent faire transporter leurs produits biologiques de manière plus rapide, plus respectueuse de l'environnement, mais aussi moins coûteuse ». Un nouveau service que l'entreprise qui vient de rejoindre le consortium « Drones for Life » envisage de déployer dans d'autres pays en d'Europe dès 2017.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire