vendredi 29 avril 2016

Le stress au travail prend de l’ampleur en France

 docndoc

Le stress au travail prend de l’ampleur en France

Le stress au travail toucherait actuellement entre 20 et 25 % des salariés français. A l'occasion de la journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail, célébrée ce jeudi 28 mai, le psychiatre Patrick Légeron revient dans de nombreux médias sur les causes d'un phénomène croissant.
En 2001, l'auteur du « stress au travail » (publié aux éditions Odile Jacob) estimait que ce fléau, à l'époque largement méconnu voire nié, représentait le « premier péril pour la santé des salariés ». Quinze ans plus tard, s'il reconnaît une nette progression de la médiatisation du stress professionnel, mais aussi du harcèlement moral et du burn-out, il regrette l'absence d'actions de fond pour enrayer le mal-être au travail.
« La dernière publication de l'agence européenne de sécurité et de santé au travail de 2015 nous place assez mal en matière de prévention », rappelle à ce titre Patrick Légeron. L'augmentation massive du chômage n'est pas pour rien dans le statu quo. « Ne vous plaignez pas, vous avez du travail », est souvent la réponse qui pointe dès que l'on aborde le sujet. Pourtant les facteurs de stress sont désormais bien identifiés : surcharge de travail, manque de reconnaissance, management aboutissant au sentiment de perte de contrôle et d'autonomie, confusion entre la vie professionnelle et la vie privée.
Le spécialiste recommande aux pouvoirs publics d'axer les campagnes d'information sur les moyens de repérer soi-même sa souffrance au travail, d'augmenter sa résistance au stress et de se protéger individuellement à travers des exercices de relaxation et une bonne hygiène de vie.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire