lundi 11 avril 2016

Les jeunes non-thésés ne pourront plus faire de remplacements

Les jeunes non-thésés ne pourront plus faire de remplacements

    Les Ordres départementaux ont longtemps accordé des dérogations prolongeant la licence de remplacement des internes en médecine générale n'ayant pas soutenu leur thèse. Ce temps est révolu. Des consignes de l'Ordre national empêchent dorénavant ces arrangements et mettent en avant des problèmes assurantiels en cas d'accident, indique Le Quotidien du Médecin. "Une fois qu'il a fini son DES, un interne a trois ans pour passer sa thèse. Au-delà, il ne peut plus remplacer", rappelle le Pr Robert Nicodème, président de la section formation et compétences au Conseil national. "Il est souvent possible pour les non-thésés de continuer à remplacer, à condition que la date de soutenance soit officiellement connue", précise le Dr Jacques Olivier Dauberton, président de REAGJIR, Regroupement autonome des généralistes, jeunes installés et remplaçants. "Cela dépend du bon vouloir des CDOM."

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire