mardi 10 mai 2016

Pas de tirage au sort pour l'entrée en PACES

docndoc remplacement médical

Pas de tirage au sort pour l'entrée en PACES

Le rectorat de Paris a limité la capacité d'accueil en première année commune aux études de santé (PACES) en Ile-de-France à 7.500 personnes. Or ils sont 8.100 à avoir été admis dans la filière en 2015 et 8.800 lycéens ont formulé ce souhait en premier choix pour 2016. Face à cette situation, le rectorat avait prévu de procéder à un tirage au sort, comme cela se fait en filière Staps (sport). Face à la levée de boucliers, l'instance a finalement fait machine arrière. Mais le problème de sureffectif reste entier. La conférence des doyens préconise de répartir les candidats entre les sept facultés franciliennes et de réévaluer leurs capacités d'accueil, relève Pourquoi Docteur. Le syndicat lycéen FIDL propose d'augmenter le numerus clausus ou d'augmenter les moyens alloués aux universités. L'Ordre des Médecins, dans son Livre blanc, plaide pour une présélection à l'entrée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire