mercredi 3 mai 2017

Des dons ISF en baisse en 2016 et une incertitude pour 2017…

 docndoc remplacements médicaux
Des dons ISF en baisse en 2016 et une incertitude pour 2017…
30/04/2017 - 09:00
L’année dernière, les assujettis à l’impôt de solidarité sur la fortune ont donné, en moyenne, 2 180 € à des organismes à but non lucratif.
Les particuliers redevables de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) peuvent réduire le montant de leur impôt en effectuant des dons auprès de certains organismes d’intérêt général tels que des établissements d’enseignement supérieur privé à but non lucratif, des fondations reconnues d’utilité publique ou encore des associations intermédiaires et des ateliers et chantiers d’insertion.
Si, en 2016, plus de 80 % des assujettis à l’ISF ont réalisé des dons auprès de ces organismes, ils ont toutefois été moins généreux qu’en 2015. Ainsi, selon le 4e baromètre du don ISF publié récemment par la fondation des Apprentis d’Auteuil, le don moyen s’établissait, l’année dernière, à 2 180 € contre 2 297 € en 2015 et 2 519 € en 2014.
Comme les années précédentes, on retrouve, en tête des causes soutenues par les donateurs ISF, l’aide aux plus démunis, la santé et la recherche médicale et, enfin, l’enfance et l’éducation. Avec en queue de peloton, la culture, la défense des droits de l’homme et, bon dernier, l’environnement.
En 2017, plus des trois-quarts des redevables de l’ISF interrogés prévoient de continuer à faire des dons. Mais, pour cela, la majorité d’entre eux préfère attendre les résultats de l’élection présidentielle, certains candidats étant favorables à une suppression de l’ISF. Ce qui entraînerait la disparition de la réduction d’impôt.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire